FAQ

Durabilité

> Que voulez-vous dire par “canne à pêche” ?

Difficile d’imaginer qu’une pêcherie professionnelle puisse encore pêcher le poisson à la canne à pêche. Pourtant, il s’agit de la méthode de pêche au thon la plus durable : la surpêche est pratiquement impossible lorsque l’on pêche les poissons un par un. En outre, pêcher à la canne à pêche réduit les prises accessoires et crée des emplois : cette méthode nécessite beaucoup plus de pêcheurs que la pêche au filet. En ne vendant que du thon pêché à la ligne, Fish Tales contribue donc à la préservation des communautés de pêcheurs.

> Que faut-il savoir sur les poissons d'élevage ?

Chez Fish Tales, nous aimons le poisson sauvage – cela ne fait aucun doute. Mais comme la demande de poisson est disproportionnée par rapport à la quantité de poissons sauvages disponible, nous travaillons également avec des fermes piscicoles. Mais pas n’importe lesquelles : nos fermes d’élevage répondent aux exigences les plus strictes et sont toujours durables et certifiées. De cette façon, nous sommes sûrs que les éleveurs avec lesquels nous travaillons ont de bonnes conditions de vie et de travail.

> Comment pouvez-vous garantir des produits de la mer durables ?

Etant donné que nous ne travaillons qu’avec des communautés de pêcheurs qui agissent avec l’intérêt de l’océan en tête, nous savons que tous nos produits de la mer ont été pêchés de manière durable. En outre, tous nos emballages sont certifiés MSC ou ASC. Si l’un de ces labels figure sur l’emballage, vous savez que vous faites un choix responsable.

> Vous vendez du thon, mais ne s’agit-il pas d’une espèce en voie de disparition ?

Il est vrai que nous devons faire très attention à notre consommation de thon. Le thon rouge et le thon obèse sont en voie d’extinction depuis de nombreuses années. Mais il y a aussi des espèces que l’on peut manger en toute tranquillité d’esprit – à condition qu’elles aient été capturées à la canne à pêche et qu’elles soient certifiées MSC. Et vous l’aurez deviné : c’est le cas de tous nos thons.

Transparence et qualité

> Les pêcheurs figurant sur vos emballages pêchent-ils eux-mêmes tous les poissons ?

Les pêcheurs figurant sur nos emballages symbolisent les pêcheries avec lesquelles nous travaillons. Ils ne travaillent pas seuls, mais sont les représentants de leur communauté de pêcheurs.

> Connaissez-vous personnellement tous les pêcheurs ?

Bart van Olphen, notre fondateur, a visité toutes les pêcheries avec lesquelles nous travaillons. Il connaît donc bien les pêcheurs personnellement. Et c’est là non seulement un élément important de notre chaîne de production transparente, mais cela nous permet également de savoir avec certitude que toutes nos communautés de pêcheurs s’inscrivent dans notre mission et dans notre vision.

> Vos produits contiennent-ils des additifs artificiels ?

Tous nos produits sont exempts de numéros E non naturels ainsi que d’exhausteurs de goût synthétiques. Nous n’utilisons pas non plus de colorants, d’arômes ou de parfums artificiels.

> Quelle différence y a-t-il entre le saumon de Maxine et celui de Johnna ?

La communauté de Maxine nous fournit notre saumon kéta, tandis que Johnna et ses collègues pêchent notre saumon sockeye. La différence entre les deux réside dans leur couleur et dans leur goût : le saumon sockeye a une couleur rouge profond et un goût corsé, tandis que le saumon kéta est plus doux, plus lisse et plus clair. Chacun est bien sûr délicieux à sa manière.

> Combien de temps puis-je garder une conserve de poisson ouverte ?

Sur tous nos produits, deux dates de péremption apparaissent : l’une pour les produits fermés et l’autre pour les produits ouverts. En général, une conserve de poisson ouverte peut se garder au réfrigérateur pendant deux jours.

> Quelles sont les mesures prises par Fish Tales contre les vers dans les poissons ?

De nombreux poissons sauvages consomment des vers parasites. En principe, vous n’avez pas à vous en inquiéter : si le poisson a été réchauffé (70 °C) ou congelé (-20 °C), ces vers ne survivent pas. Toutefois, lors de sa transformation, chaque poisson est soumis à un contrôle approfondi. Chez Fish Tales, nous faisons cela de manière très structurée, par une inspection visuelle intensive au cours de laquelle nous évaluons la couleur, l’apparence et la texture de chaque poisson. Quelque chose semble anormal ? Alors le poisson est rejeté. Cela nous permet de garantir des produits de haute qualité pour l’ensemble de notre gamme.

Abréviations

> MSC

.. signifie Marine Stewardship Council (en français : « Conseil pour la bonne gestion des mers »). Vous avez peut-être déjà remarqué son logo bleu sur nos produits de la mer durables. La marque MSC est le seul label indépendant au monde garantissant un poisson sauvage pêché de manière durable et respectant les règles de pêche de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’organisation internationale pour les normes de durabilité (ISEAL). Le label est attribué aux pêcheries qui peuvent démontrer qu’elles ne pratiquent pas la surpêche, qu’elles minimisent les dommages causés à l’environnement et qu’elles documentent méticuleusement leurs prises.

> ASC

… signifie Aquaculture Stewardship Council. Là où le Marine Stewardship Council (MSC) permet d’identifier clairement les poissons sauvages 100 % durables, l’ASC fait de même pour les poissons d’élevage. Les produits certifiés ASC proviennent exclusivement d’exploitations piscicoles qui peuvent démontrer qu’elles travaillent dans le respect de l’environnement, de leurs employés et des communautés locales.

> FAO

.. signifie Food and Agriculture Organization of the United Nations, (en français : “Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture”). Cette organisation oeuvre pour que tous les habitants de la planète aient accès à une alimentation nutritive. Tout poisson pêché à l’état sauvage doit avoir un code FAO. Grâce à ce code, vous pouvez savoir exactement où et quand votre poisson a été pêché.

> IPNLF

… signifie International Pole & Line Foundation. Cette organisation vise à promouvoir la pêche traditionnelle à la canne, méthode de pêche la plus durable et la plus sélective au monde.